Dernière du Rugby Europe Championship 2017 (VI Nations B) malgré une belle prestation d’ensemble, la Belgique est donc contrainte de disputer un match supplémentaire, ce 20 mai, pour tenter d’assurer son maintien. L’adversaire ? Le Portugal, premier (et invaincu) du Rugby Europe Trophy (division 1B).

Réunis au Blaarmeersen de Gand, les Diables Noirs ont entamé mardi soir la préparation de cette rencontre capitale. L’entraîneur Guillaume Ajac l’aborde-t-il avec confiance ou plutôt quelques craintes ? "On est motivé surtout, car on a cœur de bien finir ce VI Nations B. On prend en effet ce match comme le sixième du tournoi. On espérait ne pas devoir jouer ce match de barrage même si on y était prédestiné. Ce Belgique-Portugal n’est pas vraiment une surprise. On est donc motivé mais confiant aussi car on croit en nos forces".

Qui de la Belgique ou du Portugal hérite de l’étiquette de favori pour ce match de barrage ? "Si on s’en tient aux résultats de l’année, le Portugal a obtenu 6 victoires en 6 matchs, alors que nous, nous avons tout perdu. Les Portugais sont donc sur une dynamique positive, mais en même temps, sans manquer de respect aux adversaires du Portugal, on n’a pas boxé dans la même catégorie. Donc je dirais que la Belgique n’est pas favorite. Le Portugal est en avance sur la Belgique. Ils ont toujours été en VI Nations B, ils ont déjà joué en Coupe du Monde, ils sont champions d’Europe des moins de 20 ans. Dans la logique, ce serait donc plutôt eux les favoris. Ceci dit, on a des arguments à faire valoir. Ce sera en tout cas un beau match de rugby", souligne Guillaume Ajac.

Les routes de la Belgique et du Portugal se sont déjà croisé cette saison. En novembre dernier, les Diables Noirs avaient en effet participé à un stage d’une semaine à Lisbonne, rencontrant les Lusitaniens en test-match. "Cela offre des repères. On a d’ailleurs visionné les vidéos mardi soir. Je présume que le Portugal en a fait de même", détaille Guillaume Ajac. "On a détecté les forces et faiblesses de l’équipe portugaise. Ca joue beaucoup, ça propose du mouvement, ça va vite, ça fait mal aux points de rencontre. C’est une équipe très complète. Les Portugais sont aussi montés en puissance depuis ce test-match de novembre. Ils ont pris confiance au fil des victoires. Quand tu passes 50 points à la Moldavie, cela veut dire que tu es bien organisé".

Si aucun forfait de dernière minute n’a pour l’heure été enregistré par rapport à la sélection initiale, le staff des Diables Noirs a retrouvé des joueurs quelque peu usés en cette fin de saison. "Les joueurs sont un peu usés oui, parce qu’on leur demande de s’investir à nouveau presque une semaine. Or ils avaient déjà fait beaucoup de sacrifices personnels durant le tournoi. Mais en même temps on les sent motivés. Ils ne veulent pas décevoir et souhaitent finir l’aventure du VI Nations B de la meilleure manière possible, quoi qu’il se passe.


La sélection pour Belgique-Portugal
Gillian BenoyDendermonde
Bertrand BilliSoignies
Nathan BontemsBeauvais
Tom CocquAubenas Vals
Brieuc CorradiDijon
Sep De BackerDendermonde
Jean-Baptiste De ClercqStade Français
Christophe DebatyRFC Liégeois
Thomas De MolderGrasse
Sven D’HoogheRacing Métro
Thomas DienstROC Ottignies
Jean-Maurice DecubberUS Cognac
Max DuboisSoignies
Sébastien GunsROC Ottignies
Baptiste LescarbouraRoyal Kituro
Julien MassimiASUB
Tuur MoelantsASUB Waterloo
Florian PironChartres
Guillaume PironColomiers
Charles ReynaertRacing Métro
Lucas SotteauOloron
Jens TorfsPerpignan
Bjorn Van ZylLa Hulpe
Thomas VervoortLa Seyne-sur-Mer
Kevin WilliamsASUB Waterloo
Alan WilliamsUS Cognac