La 12ème journée rebat sérieusement les cartes dans la course aux play-offs. Contraints de s’imposer, le Kituro et l’ASUB ont rempli leur contrat. A domicile, le Kituro recevait pourtant une équipe de Soignies en pleine confiance avec ses 7 victoires consécutives en championnat, 8 toutes compétitions confondues. Les Carriers ont d’ailleurs planté la première banderille au terme du premier quart d’heure (0-7). Les Schaerbeekois allaient toutefois répondre en fin de mi-temps, bouclée sur le score de 10-7.

Une pénalité sonégienne plus tard, le Kituro reprenait la main (17-10). Il restait toutefois encore près d’une demi-heure à jouer. S’ils passaient rapidement une pénalité, les Verts et Blancs hennuyers butaient ensuite sur la défense bruxelloise et s’inclinaient sur le score de 17-13.

Le Kituro se relance ainsi en vue d’une qualification pour les play-offs et revient à hauteur du ROC à la quatrième place du classement. Une équipe du ROC qui n’avance plus au classement, ou presque, depuis la trêve. Face à l’ASUB, les Ottintois ont enregistré leur quatrième défaite en quatre matchs en 2019.

Dans un début de partie assez fermé, ROC et ASUB se sont répondus du tac au tac. Sébastien Guns ouvrait ainsi le score sur pénalité avant qu’Adrien Mouchart n’égalise (3-3). Le match était réellement lancé au quart d’heure, lorsque Maxime Ogor aplatissait en coin (8-3). Là encore, l’ASUB répliquait dans la foulée, via un essai de Mickael Guérin (8-10). La seconde partie de première mi-temps voyait le ROC dominer, pousser, mais buter sur la grosse défense des Waterlootois. Ces derniers faisaient alors preuve de réalisme et inscrivaient leur deuxième essai juste avant le repos, par l’intermédiaire de Simon Marote (8-17).

Touché au moral, le ROC cherchait à réagir en début de deuxième acte. La machine ottintoise semblait lancée à l’heure de jeu avec l’essai de Luciano Pani (15-17). Les hommes de Damien Couvreur ne concrétisaient cependant pas davantage en manquant deux pénalités au cours des dix minutes suivantes. A l’inverse d’une équipe de l’ASUB réaliste et d’un Mouchart précis, lequel envoyait entre les perches une nouvelle pénalité (15-20). Le ROC jetait alors ses dernières forces dans la bagarre. Avec succès puisque Romain Pinte aplatissait un ballon porté à 5 minutes du terme. La transformation de Guns permettait aux locaux de prendre l’avantage (22-20). Définitivement ? Non. Un plaquage à retardement offrait littéralement une ultime pénalité à l’ASUB, à la dernière minute. Adrien Mouchart ne se faisait pas prier pour fixer le score final à 22-23 !

Déjà vainqueur de Dendermonde il y a quinze jours, les Waterlootois reviennent à 4 points du top 4. Cela promet un ASUB-Kituro bouillant lors de la prochaine journée...

Les deux autres rencontres de ce 24 février ont donné lieu à deux larges victoires de La Hulpe et Dendermonde à domicile. Les La Hulpois ont encore conforté leur première place en prenant la mesure de Boitsfort 45 à 5. Le DRC récupère quant à lui la deuxième place suite à son succès 59-10 contre Frameries. Avec toujours un match de plus au compteur.

Le championnat fait à présent relâche pendant un mois. Reprise le 24 mars.

Lire aussi : Les compositions d’équipes de la 12ème journée

Les photos du match ROC-ASUB (Photos Alain Dams)



Les photos du match Kituro-Soignies (Photos Etienne Michaëlis)



Les photos du match Kituro-Soignies (Photos Laurent Lefebvre)



Les photos du match Dendermonde-Frameries (Photos Marita Van Daele)











D1 - 12ème journée
ROC Ottignies 22-23 ASUB Waterloo
Royal Kituro 17-13 Soignies
Dendermonde 59-10 Frameries
La Hulpe 45-5 Boitsfort
D1 - Classement
1. La Hulpe 46 pts
2. Dendermonde 38 pts
3. Soignies 36 pts
4. ROC Ottignies 32 pts
5. Royal Kituro 32 pts
6. ASUB Waterloo 28 pts
7. Boitsfort 8 pts
8. Frameries 4 pts