Courant derrière leur première victoire en Championnat, les CITIZENS effectuaient un déplacement difficile au COQ MOSAN qui flirte avec le Top 2. Bien que la tâche soit difficile, les Bruxellois se déplaçaient à Berneau avec l’intention de faire, au moins, un beau match face aux Noirs qui ont, cette saison, le vent en poupe.





Jean Heirwegh.

Temps sec et froid, gros vent. Heureusement, durant la fin de la semaine, la BERWINNE avait quitté les terrains pour rejoindre son lit et, le vent aidant, libérait des terrains en herbe certes gras mais très praticables.



Durant les 15 premières minutes, on ressent d’emblée une domination des locaux se heurtant toutefois à une bonne résistance des Citizens qui tentent le tout pour le tout.
La mêlée du Coq est plus forte « devant ». Le match est « dur » et le combat rude mais les Bruxellois s’accrochent et font preuve d’une bonne résistance.

A la 18’, le Coq bénéficie d’une pénalité à 22 mètres face aux poteaux et, preuve qu’ils se sentent forts devant, choisissent la mêlée plutôt que les points. S’ensuit un essai en coin qui ne sera pas transformé. 5-0

Cet essai booste les Citizens qui malgré une pénalité non convertie, progressent et développent plusieurs temps forts ;

A la 32’, comme à la 18’, le Coq bénéficie d’une pénalité et choisissent la mêlée plutôt que les points. La mêlée se termine par une touche à 10 mètres gagnée par les Bruxellois qui leur permet de se dégager.

A la 35’, les « Lie-de-Vin » encaissent un essai de pénalité permettant aux Bernautois de porter la marque à 12-0. Voulant terminer la première période sur un « coup », le Coq marque un essai en force qui sera transformé portant le score aux oranges à 19-0.



Malgré un match engagé et une domination des Noirs, surtout en mêlée, le score est « raisonnable » et on peut croire à un revirement des Citizens.



La seconde mi-temps s’est déroulée dans le même schéma que la première.
A la 6’, Suite à une belle attaque « classique » du Coq, le cuir est aplati entre les poteaux dans l’en-but des visiteurs. Après la transformation réussie, le score passe à 26-0.

A la 13’, bénéficiant d’une pénalité sur les 22 mètres face aux poteaux, les Noirs choisissent la mêlée qu’ils enfoncent jusque dans l’en-but. Essai transformé 33-0. Score final.

La suite du match sera agréable, engagée, « propre » fair-play, plus ou moins équilibrée mais sans modification du score.



Le COQ MOSAN a bien mérité sa victoire qui le place à la deuxième place du Championnat à UN point d’OUDENAARDE.



Bien qu’ayant perdu le match, les Citizens peuvent se demander si, à l’instar de ce match « plein » et engagé, ils avaient joué tous leurs matchs précédents avec le même esprit , ils ne seraient pas, comme actuellement, la lanterne rouge de la Division 2. Il y a fort à parier qu’ils auront pris conscience de la situation et auront à cœur, après la Trêve des Confiseurs, d’entamer la seconde partie du Championnat avec encore plus d’envie et la volonté de remonter dans le « ventre mou ».



Reportage et Commentaires : Jean HEIRWEGH

Vidéo : Gérald THIRION




Lire aussi : Le Coq Mosan s’impose contre les Citizens et conforte sa 1ère place en D2 Réserves