Ciel bleu – (première) journée printanière – terrain en herbe en bon état – soleil ...éblouissant



WAREGEM n’ayant malheureusement pas pu aligner une équipe 2 sera sanctionné d’un forfait mais aura également privé les joueurs de l’équipe seconde des Citizens de pouvoir pratiquer leur sport favori.



Les nombreux forfaits et équipes incomplètes posent des problèmes dans toutes les divisions. Certaines équipes jouent « à la carte ». Ce sujet mériterait qu’on l’examine.
Subsidiairement , dans un autre domaine, il serait intéressant de s’attarder sur la problématique des équipes 3 qui, d’après l’avis de plusieurs Clubs, à tort ou à raison, fausse les différents classements. Mais « ça », comme dirait R. KIPLING », « c’est une autre histoire ». Cette situation, vieille comme le monde ...du Rugby Belge, pourrait être évoquée objectivement (?) dans « La Buvette » de votre site préféré à défaut d’une prise en main sérieuse de la Fédé. Dont acte.



Le match CITIZENS vs WAREGEM débute sous un soleil printanier mais gênant pour les preneurs de balles, sous la direction d’un trio arbitral Boitsfortois composé de Thierry WALRAVENS dit WALY assisté de deux jeunes Sacha DE NEYER et Melchior LANEL.



Les résultats des matchs antérieurs et le classement pointent les Auderghemois comme super favoris. En effet, ceux-ci se classent deuxième derrière Schilde avec 10 victoires sur 12 matchs joués tandis que les Flandriens flirtent avec la dernière place et n’ayant gagné qu’un seul match.

Mais comme on dit en Sport, un match n’est jamais joué avant le coup de sifflet final.




La première demi-heure a montré un échange de temps forts de part est d’autres. Disons, un long round d’observation.

Après ces passes d’armes, les Citizens débloquent le compteur par un essai transformé 7-0.

Suite à LA feinte classique de BEN, l’entraîneur local, ili passe en revue les arrières flandriens et marque un essai qui sera transformé. 14-0

Ces deux essais mettent en branle la mécanique bruxelloise qui commence à dominer et suite à une pénalité jouée (très) rapidement surprenant les joueurs de Waregem, les Citizens plantent le ballon pour la troisième fois en terre promise. L’essai transformé porte à 21-0 le score aux oranges.



Première mi-temps agréable à regarder car jouée dans un bon esprit de part et d’autre.
On « sent » néanmoins que les Citizens en ont sous la pédale et qu’ils mettront à profit la seconde mi-temps pour « dérouler » d’autant plus qu’un super banc complet est aux taquets.




Durant les quinze premières minutes, deux essais dont un transformé sont inscrits par les locaux ce qui porte la marque à 33-0. A ce stade on peut se dire que le match est plié et que les locaux vont monter dans les tours en faisant monter leur banc qualitatif et quantitatif.

A la 20’, à la faveur d’un cafouillage des Citizens à 5 mètres de l’en-but Flandrien, l’équipe de Waregem récupère le ballon et le porte, pour une des rares fois, dans le camp des Bruxellois. Cette réaction des Flandriens a eu, semble-t-il, le ton de stimuler les « Lie de Vin » qui, après une feinte des arrières, marquent un essai en coin dont la transformation rebondit sur la barre transversale. 38-0

Grâce à un pack dominateur tant en mêlées qu’en touches, les lignes arrières sont alimentées en ballons ce qui leur permet de marquer trois essais (35’, 38’ et 40’) dont un seul sera transformé.

Le score final est fixé à 55 à 0.



Malgré le score sans appel et la différence d’efficacité, nous avons assisté à un match agréable et correct sous un « climat » printanier tant attendu.

Malheureusement pour Waregem, il se retrouve avec Laakdal sur les sièges éjectables.

Quant aux Citizens, ils se classent toujours deuxièmes à 4 points de Schilde. C’est plus que raisonnable de penser que, sauf catastrophe, le titre de Champions de Division 3 se jouera entre ces deux formations. Les suivants, Mechelen (48 points avec un match d’avance) et Gent (43 points) auront beaucoup de mal à les rattraper malgré qu’ il reste encore 5 matchs à jouer et qu’il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué (Confucius).

Il n’empêche que le match BRUSSELS CITIZENS AUDERGHEM vs SCHILDE du 7 mai sur les terres bruxelloises vaudra son pesant de cacahuètes. Wait and see.



Reportage et Commentaires : Jean HEIRWEGH

Photos et Vidéo : Gérald THIRION

Photos : Alain DAMS




Les photos du match Citizens-Waregem (Photos Sportkipik.be)