Une semaine après avoir bousculé Dendermonde, le ROC Ottignies entendait confirmer sa bonne prestation lors de la visite du RFC Liégeois au Boulevard Baudouin Ier. Malgré une météo pour le moins hivernale, les Ottintois étaient d’emblée en jambes. Ils mettaient directement les Liégeois sur le reculoir, ajoutant l’intensité à la vitesse d’exécution. Après un premier essai inscrit par Théo Hanosset dès la quatrième minute de jeu, Maxime Ghion (2x) et Benjamin Cocu (après une course de 60 mètres suite à une interception) assuraient le bonus offensif du ROC dès la 17ème minute.

Mené 26-0, Liège tentait de réagir, mais ne trouvait pas la faille dans une deuxième partie de mi-temps plus brouillonne.

Le scénario de la première période se répétait en seconde. Le ROC faisait à nouveau la différence et inscrivait trois essais en vingt minutes, par Maxime Ogor, Guillaume Brébant et Maxime Ghion (47-0). Dans une fin de match quelque peu tendue entre les acteurs, les Sang et Marine tentaient de sauver l’honneur mais ce sont les Ottintois qui alourdissaient encore l’addition : Ghion inscrivait son quatrième essai personnel avant que Xavier Ruelle ne fixe le score final d’un essai en coin à deux minutes du terme (59-0).

Si le ROC a soigné ses stats, Dendermonde n’est pas en reste non plus. Les double champions en titre n’ont pas fait dans le détail contre Boitsfort. A domicile, ils ont retrouvé leur carburation offensive du début de championnat avec 55 points inscrits, pour un succès 55 à 3. Soit un score quasi similaire à celui du match aller lors de la journée inaugurale (7-53).

Surclassé à Soignies en septembre (55-12), le Royal Kituro espérait, comme Boitsfort, faire mieux au "retour". Les Sonégiens ne laissaient cependant pas voix au chapitre aux Schaerbeekois en début de partie, menant 3-19. Ces derniers profitaient cependant d’un petit relâchement adverse en fin de première mi-temps pour revenir dans le match. Score à la pause : 11-19.

Soignies reprenait sa domination à l’entame du deuxième acte. Les vice-champions creusaient irrémédiablement l’écart (11-38), le Kituro fixant le score final à 16-38 via un dernier essai. A noter la carte rouge reçue en fin de partie par le 3ème ligne Romain Honhon.

L’affiche de cette 8ème journée opposait La Hulpe et l’ASUB au Stade du Brésil. A l’image des dernières rencontres entre les deux équipes, ce derby brabançon fut haletant, et tendu. Les défenses ont d’ailleurs pris le pas sur les attaques, puisque la rencontre s’est achevé sans essai marqué. Au moment du changement de côté après les 40 premières minutes, La Hulpe menait 3-0. Les hommes d’Alex Palacci gardaient la main au marquoir en seconde période, via notamment un drop d’Antoine Vassart (9-0). Pour sa part, l’ASUB ne concrétisait pas un long siège devant l’en-but la hulpois et devait se contenter d’une pénalité. Insuffisante. Les Waterlootois s’inclinaient 9-3 et voient revenir le ROC à leur hauteur à la quatrième place du classement.

Les photos du match ROC-Liège (Photos Sportkipik.be)
Les photos du match La Hulpe-ASUB (Photos Alain Dams)
Les photos du match Kituro-Soignies (Photos Jean-Michel Lefebvre)


Bofferding League - 8ème journée
La Hulpe9-3ASUB Waterloo
ROC Ottignies59-0RFC Liégeois
Royal Kituro16-38Soignies
Dendermonde55-3Boitsfort
Bofferding League - Classement
1.Dendermonde 36 pts
2.Soignies 34 pts
3.La Hulpe 31 pts
4.ASUB Waterloo 22 pts
5.ROC Ottignies 22 pts
6.Royal Kituro 5 pts
7.Boitsfort 5 pts
8.RFC Liégeois 4 pts