Âgé de 30 ans, Thomas Dienst, médecin à la ville, fait figure d’ancien au sein du groupe actuel des Diables Noirs. Fort de son expérience, il est donc bien placé pour évoquer le bilan de santé des Diables Noirs après la défaite contre la Géorgie (6-31). "L’ambiance est au beau fixe. On a la chance d’être ensemble depuis jeudi passé. Le groupe reste solidaire. Il est sûr que la défaite contre la Géorgie n’a pas vraiment fait du bien mais on reste concentré sur notre objectif suivant, à savoir la Russie. On a toute une semaine (ndlr : de préparation), on est au milieu. On est à fond concentré", a détaillé Thomas Dienst à l’issue de l’entraînement de mercredi en fin d’après-midi.



Le match de ce samedi 18 février à domicile contre la Russie s’avère finalement plus important que la rencontre face à la Géorgie. D’autant que les Russes ont débuté par une défaite en Espagne (16-6). Peut-on dès lors déjà parler d’un tournant dans ce Tournoi des VI Nations B ? "Un tournant c’est un grand mot", estime Thomas. "On peut marquer des points. Si on gagne on a un petit avantage pour la suite du tournoi. Si on perd on se rend les choses plus compliquées. C’est donc un petit tournant. Maintenant, chaque match est un tournant dans cette compétition. Cinq matchs, c’est très très peu. Les Espagnols et les Allemands ont créé deux surprises la semaine passée (ndlr : en battant la Russie et la Roumanie). Je pense que c’est à nous d’en créer une cette semaine".



A l’issue du match contre les Géorgiens, les avis divergeaient quant à la prestation de la mêlée belge. Thomas Dienst, talonneur, nous donne son point de vue : "Je me souviens d’une mêlée en Géorgie il y a trois-quatre ans où on a pris 10 mètres à chaque mêlée. Par rapport à cela je ne peux être que positif. Je pense qu’on a bien résisté quand même en première mi-temps. Mais avec la fatigue, avec une blessure assez précoce d’un pilier gauche qui fait qu’on a dû jouer avec le banc, qui a dû tenir pas mal de temps sur le terrain, oui à la fin c’était un peu plus compliqué. Bilan mitigé donc. Je pense qu’on a été solide à certains moments, et puis forcément avec la fatigue et tout cela, les Géorgiens ont usé de leur capacité physique pour enfoncer le clou à la fin du match".





Lire aussi : Les Diables (et les U20) ont fait des heureux à Auderghem

Lire aussi : Jens Torfs, le retour

Lire aussi : Martin Bonnel appelé chez les Diables, qui invitent les écoles de jeunes

Lire aussi : La Belgique n’a pas pu surprendre la Géorgie



Les photos de l’entraînement des Diables Noirs et des U20 et de la séance dédicaces

(Photos Sportkipik.be)