L’équipe nationale belge féminine à 7 a pour rappel profité du congé de carnaval pour organiser une semaine de stage à Louvain-la-Neuve. Un stage important pour la saison à venir. "Tout se passe bien. Il y a des filles Elite, des filles développement. Il y a une super cohésion dans le groupe. On ne voit pas du tout de séparation", souligne Cécile Blondiau. "On a des choses à apprendre aux plus jeunes, et je pense aussi en retour qu’elles ont des choses à nous apprendre".

Le Hong Kong 7’s, du 7 au 9 avril, constitue le premier (grand) objectif de la saison des BelSevens. Nos représentantes y disputeront le tournoi qualificatif pour les World Series, regroupant le gratin mondial. Mais quelle est l’ambition de l’équipe belge ? "On part avec l’ambition de gagner", répond Cécile Blondiau, joueuse à Soignies. "Clairement, on est conscientes je pense, surtout depuis ce stage, que cela peut changer le Seven belge, que cela peut changer nos vies, et l’avenir aussi pour les plus jeunes qui sont avec nous. Elles sont conscientes qu’elles doivent travailler avec nous parce qu’elles vont en bénéficier, s’il se passe quelque chose. L’ambition c’est donc d’y aller et de gagner, et qui sait accéder aux World Series".

Et après Hong Kong, nos compatriotes poursuivront leur saison avec notamment les deux rendez-vous du Women Grand Prix Series au mois de juin (Malemort) et juillet (Kazan). Avec l’ambition de se maintenir au sein du top 12 européen, mais pas seulement. "On veut vraiment faire mieux. L’année passée, on voulait se maintenir et on a fini huitième. Je pense que l’on peut être ambitieuses, qu’on peut essayer de viser le top 6. On vise donc beaucoup mieux que le maintien", conclut Cécile.

Lire aussi : Des BelSevens studieuses


Les photos de Belgique - Pologne (Photos Sportkipik.be)
Les photos de Belgique - Pologne (Photos Laurent Lefebvre)

.