LES CLUBS QUI NOUS SOUTIENNENT
Frameries un peu trop tendre Frameries n'a pu profiter de ses temps forts face à l'ASUB. (Photo Sportkipik.be)



Frameries un peu trop tendre
Division 1 - lundi 15 octobre 2012 - Bruno Verscheure

Une hiérarchie semble s’établir au sein de l’élite puisque les trois premiers se sont imposés lors de la quatrième journée. Le BUC, Soignies, le Coq et Frameries font quant à eux la grimace.

En visite à Dendermonde, Soignies a enregistré sa quatrième défaite de la saison. Les Verts et Blancs ont pourtant relativement bien résisté, mais n’ont pu éviter un revers 25-6.

Dendermonde se reprend donc après sa défaite du Kituro une semaine plus tôt. Un Kituro qui a lui poursuivi sur sa lancée en allant gagner au Coq Mosan. A domicile, le quinze de Berneau a plié 13-30.

Boitsfort demeure un leader intransigeant. Pas plus que le Coq, Soignies et Frameries, le BUC n’a été capable de freiner les ardeurs boitsfortoises en ce début de saison. Le quinze de Saint-Josse s’est incliné 50-6 au Plateau de la Foresterie. Boitsfort décroche ainsi une quatrième victoire bonifiée en autant de rencontre.

Derrière, l’ASUB continue également de faire le plein de victoires. En déplacement à Frameries, les Waterlootois ont pourtant souffert en mêlée, reculant à plusieurs reprises. Au cours de la première mi-temps, le XV de la Cité Piérard ne profitait cependant pas des petites erreurs adverses. Malgré une entame de match difficile, l’ASUB virait en tête  à la pause (6-8) suite à un essai inscrit par Florian Piron.

Secoué par leur coach François Bultez, les joueurs de Frameries bousculaient par moments l’ASUB mais ne parvenaient toujours pas à conclure. A l’inverse des hommes de Pierre Amilhat et Nicholas Clapinson. Ceux-ci, plus tranchants, allaient inscrire trois essais transformés, s’imposant au final 6 à 29.

Pierre Amilhat : ’Ils commencent à croire en leur potentiel’

"On a été un peu mieux physiquement sur la fin. Les joueurs de Frameries se sont par contre un peu usés au fure et à mesure. Ils ont fait des changements devant que je n’ai pas trop bien compris parce que je pense qu’ils ont été un peu moins fort sur la fin", déclarait Pierre Amilhat à l’issue de la rencontre. "On travaille, on est humble. On ne donne de leçon à personne. On a vraiment beaucoup de travail parce qu’on n’a pas fait un match extraordinaire non plus. Mais on se prépare, petit à petit les choses s’enclenchent. Et on attend avec impatience nos piliers, qui sont en train de revenir de leur aventure canadienne et de leurs blessures. On espère donc être un peu plus fort en mê lée, parce que ca me va un petit loin de reculer en mêlée", sourit Pierre Amilhat.

Après une saison dernière difficile, l’ASUB vise à nouveau le haut du panier cette saison. "On ne se connaissait pas avec les joueurs", précise Amilhat. "Nick Clapinson, qui était déjà là, a fait beaucoup de travail de base pour que cette équipe apprenne à s’entrainer par exemple, la notion d’entrainement, l travail à l’entrainement, le rythme à l’entrainement, ce sont des choses qui n’étaient pas encore rentrer dans les têtes. On a donc beaucoup progressé collectivement là-dessus. Cette année, on a également le renfort d’un très bon technicien pour le jeu des 3/4. La mayonnaise est en train de prendre, avec une équipe qui est assez largement la même que l’année dernière. C’est juste qu’il commence à croire dans leur potentiel et puis ils ont appris à travailler. Et certains d’entre eux font le travail de préparation physique qu’il faut aujourd’hui pour exister et bien jouer au rugby". 

Les photos de Coq Mosan-Kituro
Les photos de Frameries-ASUB
Les photos de Boitsfort-BUC
Les photos de Boitsfort-BUC (2)

Consultez le classement

La 4ème journée
Boitsfort - BUC 50-6
Frameries - ASUB 6-29
Coq Mosan - Kituro 13-30
Dendermonde - Soignies 25-6

Réagissez dans le Forum Retour à la page d'accueil